Scène de l'Orestie
Réfugié au temple d'Apollon, à Delphes, pour se purifier de son crime, Oreste, qui porte encore le glaive, et Apollon, reconnaissable à ses lauriers,
sautent dans l'assistance pour échapper aux Érinyes vengeresses.
Cratère apullien à volutes et figures rouges. Naples, Musée national.
Voir Jean Charbonneaux, Roland Martin et François Villard, La Grèce classique, Paris, Gallimard, 1969, p. 313.